nouveau pulseur chien

chat male ou femelle

CHATON

Chaton : mâle ou femelle, que choisir ?

La décision est prise : un chaton va venir égayer votre maison. Tout est prêt, vous avez même choisi la race. Pourtant, une question vous interpelle : le parfait chat de compagnie est-il un mâle ou une femelle ?


On entend dire parfois que les femelles sont plus câlines, les mâles plus distants ou même exactement le contraire. Si les avis divergent selon l’expérience de chacun, ils ont au moins l’avantage de montrer que les choses ne sont pas aussi tranchées qu’on aimerait le croire. Il n’y a pas vraiment de chat d’un sexe qui serait plus aimant s’il était de l’autre sexe. Une chose est sûre pourtant : la stérilisation réduit considérablement les différences de comportement entre mâle et femelle.

A chaque sexe ses contraintes

Bien plus que le choix du sexe, c’est une bonne socialisation du chaton qui garantit des relations agréables entre l’homme et le chat. Cependant, l’éveil de la sexualité provoque des changements de comportement qui ont des conséquences importantes sur les rapport maître-chat.
Chez le mâle , ce sont des miaulements intempestifs qui montrent son désir de sortir, accompagnés de marquages urinaires incoercibles. Le chat se dresse sur ses quatre pattes, se place dos à la surface verticale qu’il va arroser et lance un jet d’urine très odorante. Si le chat ne peut assouvir ses instincts sexuels par la reproduction, il peut devenir agressif ou très agité. Vous serez alors fort tenté d’ouvrir la porte… mais les escapades de votre matou se solderont par des abcès dus à des morsures lors de bagarres pour une femelle ou un territoire, une éventuelle contamination par le FIV ou une rencontre avec une voiture. Et dans tous les cas, vous serez responsable de la naissance de dizaines de chatons qui finiront, plein de puces et de coryza, au fond d’un terrain vague, en attendant la camionnette de ramassage des laboratoires pharmaceutiques ou des trafiquants de fourrure! Dans ces cas-là, la fréquence de vos caresses n’ira qu’en diminuant, alors que votre chat, toujours aussi aimant à votre égard, supportera de moins en moins votre indifférence voire votre hostilité !
Chez la femelle non stérilisée, les choses ne sont pas plus réjouissantes. Les premières chaleurs peuvent survenir dès l’âge de six mois et se succéder toutes les trois semaines ! La pilule hebdomadaire ou des injections contraceptives peuvent calmer le jeu mais, à moyen ou long terme, surviennent les risques de métrites ou de tumeurs mammaires. Autorisée à sortir, une chatte ramène avec une régularité d’automate une portée tous les quatre mois. Faites le calcul au bout de dix ans !

Le seul cas où il est justifié de conserver des chats entiers est, bien sûr, l’élevage félin. Si les mâles ont suffisamment de femelles à saillir, ils conservent toute leur vie un caractère très proche de l’homme et les femelles, quand elles élèvent une portée par an, s’équilibrent merveilleusement dans leur rôle de mère.

Stériliser, c’est aimer et être mieux aimé

Plus que choix entre un mâle ou une femelle, c’est bien la stérilisation qui est la véritable décision à prendre. Une fois gommés les instincts sexuels, les différences entre chats et chattes s’estompent vraiment. Les variations de caractères entre les chats sont davantage question de personnalité que soumission à la condition d’un sexe. Loin d’être diminué, un chat stérilisé ne souffre plus d’éventuelles privations et peut se consacrer tout entier au plaisir d’être chat de compagnie.
Quand vous irez choisir votre chaton chez un éleveur, c’est donc bien la personnalité de votre futur compagnon qu’il faudra cerner et prendre en compte, individuellement, en fonction de vos désirs et de votre mode de vie.

nouveau LIT PANIER COUCHAGE chien